Initiative de développement de l'INTOSAI

Soutenir des institutions supérieures de contrôle efficaces, responsables et inclusives

Élimination de la violence conjugale à l'égard des femmes (EIPVW) liée à l'ODD 5.2

Un audit pilote par l'ISC de l'Ouganda

Contexte

Le monde entier fait face à une crise sanitaire, humanitaire et économique sans précédent en raison de l'épidémie mondiale de COVID-19. Alors même que le monde discute de la pandémie de COVID-19, il y a une pandémie fantôme qui affecte le monde depuis longtemps et qui est encore exacerbée en raison de COVID-19 - violence contre les femmes. Aujourd'hui plus que jamais, l'examen de l'impact de la COVID-19 sur la pandémie fantôme de longue date est à la fois pertinent et nécessaire pour les ISC.      

Agissant conformément à son engagement à soutenir les audits de la mise en œuvre des ODD et à respecter son engagement en faveur de l'égalité des sexes, l'Initiative de développement de l'INTOSAI (IDI) soutiendra l'ISC de l'Ouganda dans la réalisation d'un audit sur « l'élimination de la violence conjugale à l'égard des femmes » (EIPVW). L'audit examinera les efforts du gouvernement pour progresser vers les objectifs convenus au niveau national d'élimination de la violence entre partenaires intimes liés à l'ODD 5.2.  

Le cadre d'audit de l'AEIPVW sera basé sur Modèle d'audit des ODD (ISAM) de l'IDI, qui fournit un modèle pour les audits de la mise en œuvre des ODD. L'ISAM est basé sur les ISSAI et encourage les ISC à adopter une approche pangouvernementale dans l'examen des progrès vers la réalisation des objectifs convenus au niveau national liés aux objectifs des ODD. L'ISAM exhorte les ISC à examiner les principes centraux des ODD tels que la cohérence, l'engagement multipartite et le fait de ne laisser personne de côté, lors de l'examen de la réalisation des résultats. L'ISAM encourage les ISC à explorer l'utilisation de l'analyse des données à différentes étapes de l'audit.  

Objectif et résultats

L'objectif principal de cet audit est de contribuer à l'élimination de la violence conjugale à l'égard des femmes en Ouganda. Dans le cadre de cet objectif global, l'un des principaux résultats serait d'examiner l'impact du COVID-19 sur la violence entre partenaires intimes et les efforts du gouvernement pour fournir un cadre institutionnel efficace, responsable et inclusif pour éliminer la violence entre partenaires intimes, en particulier concernant les femmes des sections vulnérables. par exemple femmes handicapées, femmes vivant dans la pauvreté, etc.  

Regardez la vérificatrice générale adjointe de l'ISC de l'Ouganda, Mme Keto Kayemba, expliquer pourquoi elle mène cet audit :  

Image(s)