Initiative de développement de l'INTOSAI

Soutenir des institutions supérieures de contrôle efficaces, responsables et inclusives

Image(s)

Programme accéléré de partenariat de soutien par les pairs (PAP-APP)

L'IDI, l'AFROSAI-E et le CREFIAF ont un partenariat à long terme pour soutenir les ISC dans des contextes difficiles. Un soutien intensif est fourni pour permettre aux ISC d'établir des projets de développement des capacités à long terme et de les mettre en œuvre pour une performance et un impact accrus.

Apprenez-en plus sur PAP-APP dans notre vidéo du programme, disponible en anglais et en français.

Pourquoi ce programme ?

Le programme PAP-APP est une réponse de l'INTOSAI à l'appel mondial à propositions de niveau 2. L'appel mondial à propositions (GCP) est un mécanisme visant à faire correspondre les propositions de développement des capacités des ISC avec un financement et un soutien technique. Il vise à donner aux ISC des pays en développement les moyens de faire progresser leurs capacités et leurs performances en veillant à ce que les propositions de développement des capacités soient dirigées par les ISC et alignées sur les plans stratégiques des ISC. Le GCP relève du Comité directeur INTOSAI-Donateurs.

Le 2e niveau du GCP implique un soutien plus intensif à un petit groupe d'ISC les plus en difficulté. Après un processus de sélection mené par le Comité de pilotage INTOSAI-Donateurs, neuf ISC ont été invitées à se joindre à cette initiative : les ISC de la République démocratique du Congo (RDC), de Madagascar, de Guinée, du Togo et du Niger (francophones, membres du CREFIAF), et les ISC d'Érythrée, du Zimbabwe, de Sierra Leone et de Gambie (anglophones, membres de l'AFROSAI-E).

En 2020, les partenaires PAP-APP a décidé d'inclure également les ISC du Soudan du Sud et de la Somalie dans le partenariat global, car ces Les ISC opèrent également dans des contextes difficiles et les partenaires ont des projets conjoints de soutien par les pairs pour Eux.

Le programme PAP-APP a été mis en place par l'IDI, l'AFROSAI-E et le CREFIAF pour appuyer ces neuf ISC. Le programme s'appelle Accelerated Peer-Support Partnership ou Partenariat d'Appui Accéléré par des Pairs en français (PAP-APP). Le nom met l'accent sur le soutien par les pairs et le partenariat du programme.

Quel est le but du programme ?

L'objectif du programme est de donner aux ISC en difficulté qui ont un besoin urgent de soutien et de développement les moyens de renforcer leurs capacités et d'améliorer leurs performances, afin de pouvoir faire une différence dans la vie des citoyens de leur pays conformément à l'ISSAI 12. programme est organisé en deux phases :

  • A Phase 1 clarifier les priorités stratégiques et les plans opérationnels, et les utiliser pour établir un soutien à long terme et intensifié au développement des capacités.
  • A Phase 2 de plusieurs années où les partenaires du PAP-APP proposent différents types d'appui au renforcement des capacités en fonction des demandes et des ressources disponibles pour apporter l'appui.

Quel soutien est fourni dans la phase 1 ?

Chaque ISC reçoit un soutien technique sur mesure pour renforcer ses systèmes de gestion stratégique, élaborer des propositions de haute qualité et stratégiquement fondées pour des projets de développement des capacités à long terme, puis gérer le soutien des donateurs à ces projets.

Selon les besoins et les priorités de l'ISC, les activités soutenues comprennent :

  • établir des équipes de planification stratégique et des moyens de communication
  • évaluer systématiquement la capacité, les performances et les besoins actuels
  • renforcer les systèmes internes de suivi et de rapport
  • élaborer de nouveaux plans stratégiques et opérationnels ou mettre à jour ceux qui existent déjà, avec la participation du personnel de l'ISC
  • consulter les principales parties prenantes nationales sur leurs attentes concernant le développement et les plans des ISC
  • élaborer des propositions de projet pour mettre en œuvre des plans
  • améliorer la coordination et la conduite par les ISC du soutien externe, y compris par le biais d'un personnel dédié
  • faire progresser d'autres aspects du cadre de gestion stratégique de l'ISC

Une équipe de pairs est établie pour chaque ISC, qui comprend des représentants de l'IDI, de l'AFROSAI-E et/ou du CREFIAF, et des personnes ressources de toute la région. Ils sont chargés de fournir un soutien conformément aux accords de coopération pluriannuels.

L'ISC elle-même est censée diriger la mise en œuvre de toutes les activités. Il s'agit de permettre l'appropriation, la durabilité et l'intégration avec les systèmes et priorités existants, ainsi qu'une adaptation suffisante au contexte national. Cela contribuera également à garantir que les propositions de projets de développement des capacités qui seront finalement élaborées sont dirigées par les ISC, globales et alignées sur les plans stratégiques et les systèmes de gestion des ISC.

Quel soutien est fourni dans la phase 2 ?

S'appuyant sur les travaux de la phase 1, divers projets sont attendus pour les ISC afin de leur permettre d'améliorer leurs capacités et leurs performances conformément à leurs nouveaux plans stratégiques et propositions de projets. Pour les ISC qui ne peuvent pas être soutenues par d'autres pairs et où le financement est disponible, les partenaires du PAP-APP ont également l'intention de participer et de diriger des projets nationaux.

Les partenaires du PAP-APP ont également mis en place un programme global de phase 2 pour soutenir les différents prestataires dans les projets pays. Il s'agit d'assurer des synergies et le partage des connaissances entre les projets nationaux pour les ISC et de permettre aux prestataires de réussir à soutenir les ISC. Le programme soutiendra indirectement les projets nationaux en renforçant et en partageant les compétences des prestataires de soutien dans des domaines tels que :

  • conception et gestion de projet
  • conduite du changement stratégique
  • coordination des projets d'appui et des bailleurs de fonds
  • améliorer les audits, les politiques et les pratiques liés au genre et à la diversité au sein de l'ISC, et
  • audits liés au covid-19.

Ces domaines sont choisis dans la continuité de l'accompagnement apporté par les partenaires en phase 1, et la crise du covid-19 comme un nouveau défi majeur pour les ISC.

Le programme aura également une portée mondiale sur les bonnes pratiques de soutien aux ISC en difficulté, en utilisant les expériences de soutien de la phase 1 et de la phase 2. Ceux-ci sont supposés utiles si un nouveau cycle de GCP Tier 2 (impliquant de nouveaux pays) est établi par l'IDC.

Qui finance le programme ?

Le programme est soutenu par un financement de l'Agence autrichienne de développement, du ministère des Affaires étrangères d'Islande, du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de France, du Royaume-Uni, de l'ISC du Qatar, d'Irish Aid et de la Commission européenne.

Image(s)
Image(s)
Image(s)
Image(s)
Image(s)
Image(s)
Image(s)